volley ball



volley-ball

Le volley-ball ou volleyball1 est un sport collectif mettant en jeu deux équipes de six joueurs2 séparées par un filet, qui s'affrontent avec un ballon sur un terrain rectangulaire de 18 mètres de long sur 9 mètres de large. Avec 260 millions de pratiquants, il s'agit de l'un des sports les plus populaires au monde3.

Le volley-ball se pratique le plus souvent en salle. Le terrain a une forme rectangulaire de 18 mètres de longueur sur 9 mètres de largeur. Les lignes de délimitation sont à l'intérieur du terrain. Une ligne centrale s'étend sous le filet sur toute la largeur du terrain et sépare les deux camps. Une ligne d'attaque est peinte au sol dans chaque moitié de terrain, à 3 mètres du filet ; elle est communément appelée « ligne des 3 mètres ».
Les dimensions du terrain de volley ne varient jamais.
  • 2 camps de 9 m x 9 m chacun que ce soit pour une équipe minime ou internationale.

 
Terrain

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le terrain de volley-ball

Règles du jeu

Les points sont marqués soit en faisant tomber le ballon sur le terrain de l'équipe adverse, soit quand l'adversaire commet une faute. La première équipe à atteindre 25 points (avec 2 points d'écart minimum) gagne le set et la première équipe à gagner trois sets gagne le match. Dans le cas d'un score à 2 sets partout, les équipes jouent un 5e set décisif. La première équipe ayant marqué 15 points (avec 2 points d'écart minimum) remporte le 5e set et le match.
Chaque équipe peut toucher le ballon jusqu'à trois fois (en plus d'un éventuel contre) avant que le ballon ne retraverse le filet, et les contacts consécutifs doivent être faits par des joueurs différents. Le ballon est d'habitude joué avec les mains ou les bras, mais les joueurs ont le droit de toucher le ballon avec n'importe quelle autre partie du corps. Pour la touche du pied, le pied peut être décollé du sol.

Fautes possibles

Volley-ball : l'équipe en bleu tente un contre (joueuses n° 13 et 10) face au smash de la joueuse n°7 en blanc ; de part et d'autre, les autres joueuses sont en soutien (joueuse n°5 côté blanc ; joueuse n°8 côté bleu).
L'échange continue alors jusqu'à ce qu'une des deux équipes commette une faute. Les fautes les plus courantes sont :
  • faute de position : ne pas respecter le placement correct des joueurs à l'instant où le serveur frappe la balle (exemple : le joueur 1 doit être derrière le joueur en 2 et à droite du joueur en 6) ;
  • balle in : laisser la balle toucher le sol à l'intérieur des limites de son terrain ;
  • faute des quatre touches : effectuer une quatrième touche avant de retourner la balle dans le camp adverse ;
  • balle out : envoyer la balle de telle sorte qu'elle touche le sol en dehors des limites du terrain, ou un joueur envoie une balle qui ensuite touche l'antenne (communément appelée mire) ;
  • faute de fil : toucher la bande blanche qui marque la partie supérieure du filet entre les mires avec une quelconque partie du corps ou des vêtements (nouvelle règle applicable depuis 2009) ;
  • faute de pénétration : mettre le pied dans le camp adverse sauf si une partie du pied est sur la ligne centrale (sous le filet) ou pénétrer dans l'espace adverse en gênant l'adversaire (toucher le camp adverse avec la main n'est plus en soi une faute, nouvelle règle applicable depuis 2009) ;
  • faute des deux touches ou double touche : un même joueur touche la balle deux fois successivement (hors contre et hors première touche) ;
  • faute de frappe d'attaque : un joueur arrière (position 1, 5 ou 6) attaque une balle plus haute que le filet en étant à l'intérieur de la zone d'attaque délimitée par la ligne des trois mètres (sauf s'il prend son appel derrière la ligne des 3 mètres), ou le Libéro effectue une passe à dix doigts à l'intérieur de la zone des trois mètres qui est attaquée par un joueur au-dessus du filet ;
  • ballon tenu ou transport ou portée: la balle est touchée de manière inadéquate par un joueur (toutes les frappes doivent être franches, il est interdit d'attraper le ballon puis de le relancer) ;
  • faute de service trop long : aucun service ne s'est fait de la part d'une équipe 8 secondes après que l'arbitre en a donné le signal (coup de sifflet ainsi que signe de la main).
  • faute de contre : le joueur contre la balle directement au dessus du filet sur le service adverse.
Un point est alors marqué et l'équipe ayant marqué ce point gagne (ou conserve) le service. Si cette équipe n'avait pas le service, les joueurs de cette équipe effectuent alors une rotation sur le terrain dans le sens des aiguilles d'une montre (le 1 prend la place du 6, qui prend la place du 5, etc.). Le service est effectué alors par le joueur passant du poste 2 au poste 1.
La partie se déroule en trois sets gagnants de 25 points (avec deux points d'écart). Quant au cinquième set qui départage les 2 équipes, il se joue en 15 points avec 2 points d'écart (on refait un tirage au sort et l'on change de terrain à 8). Il ne peut y avoir de match nul.
Les règles du volley-ball ont été largement remaniées entre 1998 et 2000 et autorisent désormais de toucher la balle avec toutes les parties du corps : autrefois, seules les parties au-dessus de la ceinture étaient autorisées. Le principe de comptage des points a été modifié : les sets se jouaient en 15 points, une équipe ne marquait de point que si elle avait le service. Enfin, un joueur particulier a été introduit : le libero, spécialiste en défense, qui ne peut ni attaquer, ni contrer ni servir.


المزيد حول الموضوع