Domaines d'application de l'informatique



Domaines d'application de l'informatique

Il peut paraître vain de tenter d'énumérer l'ensemble des domaines d'application de l'informatique tant ceux-ci envahissent la plupart des domaines de l'activité humaine.
On peut cependant tenter une classification selon le secteur d'activité, le type d'informations et de traitement informatique, et selon le type de communication entre l'ordinateur et son environnement.
Parmi les secteurs d'activité principaux, on peut citer :
·                     le domaine banque/finance/comptabilité : les informations manipulées sont des nombres (de l'argent) et des informations nominatives. Les systèmes de traitement de l'information peuvent être plus ou moins centralisés ou répartis géographiquement. De nombreux ordinateurs sont souvent reliés en réseau. Les problèmes de sécurité sont, dans ce domaine, des problèmes d'argent!
·                     le domaine industriel : les ordinateurs peuvent être utilisés pour contrôler un (ou des) robot(s), une chaîne de fabrication, une usine entière. Selon les cas, un seul ordinateur contrôle, un ou plusieurs équipements, ou plusieurs ordinateurs communiquent, par un réseau informatique, pour contrôler ensemble, l'ensemble des équipements industriels. La particularité de ce domaine est de nécessiter des ordinateurs fonctionnant en permanence, c'est-à-dire tant que le procédé industriel à commander est en activité. C'est aussi le cas des "systèmes embarqués" - les ordinateurs embarqués sur un engin quelconque (une voiture, une fusée, un avion, un satellite, une carte de crédit, une machine à laver, un paquebot ...). Parmi les particularités des systèmes embarqués, les plus caractéristiques sont d'être des "systèmes fermés" (fonctionnement possible en l'absence d'intervention de l'utilisateur), et de poser des problèmes de sécurité critique pour les équipements et parfois pour des vies humaines. Par exemple :
o                                            il n'est pas possible d'envoyer quelqu'un "rebooter" (réinitialiser) l'ordinateur pilotant un satellite ;
o                                            l'ordinateur commandant le système anti-blocage des roues (ABS), ne doit pas s'arrêter pendant le fonctionnement de la voiture ;
o                                            l'ordinateur de bord d'un lanceur de satellites ne doit provoquer l'auto-destruction de la fusée que si cela est strictement nécessaire.
 
·                     le domaine scientifique et l'ingénierie : l'informatique a d'abord permis de réaliser plus vite et plus précisément les calculs nécessaires à la conception de systèmes en tous genres. La puissance de calcul des ordinateurs permet actuellement la "simulation" de ces systèmes. Le principe de la simulation est de diviser (virtuellement) le système à simuler en petits éléments et de faire calculer par l'ordinateur les interactions de ces éléments entre eux au cours du temps (selon les lois de la physique), pour en déduire le comportement global du système. Il est ainsi possible de simuler, par exemple :
o                                            l'évolution du temps pour extrapoler des prévisions météorologiques,
o                                            une explosion thermo-nucléaire (sans émettre de radiations),
o                                            le passage de véhicules sur un ouvrage d'art en béton.
o                                            ...et bien d'autres phénomènes naturels ou artificiels.
·                     les domaines de la téléphonie, des communications et des médias : la passage de la technologie analogique à la technologie numérique transforme en profondeur ces domaines. En effet le codage numérique permet la transmission du texte, de la voix, du son, des images fixes ou vidéo et leur traitement par ordinateur. De nombreux dispositifs, jadis séparés, peuvent ainsi coopérer ou se mélanger pour aboutir à de nouveaux dispositifs. L'évolution est rapide et constante dans ces domaines, soutenue par le succès des technologies liées au réseau internet.
Cette tentative de classification ne veut pas ériger de frontières étanches entre les différents domaines. En effet il est possible par exemple de gérer avec un seul ordinateur ou un groupe d'ordinateurs, une application de contrôle d'un procédé industriel, connectée d'une part avec un système de téléphonie pour alerte automatique en cas d'urgence et d'autre part avec une application de gestion en temps réel des stocks.
La difficulté de l'analyse par secteurs d'activité, vient aussi du fait qu'une même société peut fabriquer des ordinateurs, en utiliser pour contrôler sa chaîne de fabrication et en utiliser aussi pour tenir sa comptabilité.
Le type des communications entre l'ordinateur et son environnement permettent aussi de classer les ordinateurs et leurs applications. Un ordinateur peut en effet "changer de forme" - avoir un aspect extérieur et des organes de communications différents - selon l'application à laquelle il est destiné. Un même processeur (élément central de l'ordinateur contenant les capacités de calcul et de mémoire) peut ainsi être utilisé :
·                     dans un ordinateur personnel pour une application de bureautique,
·                     dans une console de jeu,
·                     embarqué dans une voiture pour contrôler l'injection.
Selon le domaine d'application, la communication entre l'ordinateur et son utilisateur (ou d'autres ordinateurs) peut donc être différente.
La programmation des ordinateurs doit donc aussi s'adapter au domaine d'application visé, car les dispositifs de communication changent, et les comportements attendus de l'ordinateur sont différents d'un domaine à l'autre.

المزيد حول الموضوع